Cinq raisons de visiter le Bénin

Le Bénin – avec ses dix millions d’habitants et sa petite superficie – ne pèse pas bien lourd sur l’échiquier international. Mais au-delà des apparences, ce pays d’Afrique de l’Ouest, voisin du Nigéria a plus d’une corde à son arc. Voici pêle-mêle quelques raisons subjectives et chauvines qui justifient mon amour démesuré pour cette région du globe

  • Le pays dispose d’un patrimoine culturel somptueux : Si les Palais royaux d’Abomey sont inscrits comme patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985, ce n’est pas par hasard. Des habitations sur pilotis de Ganvié (la Venise d’Afrique) au très surprenant village souterrain d’Agongointo-Zougoundo en passant par le parc National de la Pendjari, le Bénin a toujours été une terre aux mille attraits touristiques. Et pour les mordus d’environnement, c’est uniquement sur le sol béninois que vous pouvez encore rencontrer le Cercopithecus Erythrogaster, un petit singe à la poitrine rouge menacé d’extinction.
Ganvié, la

Ganvié, la « Venise d’Afrique »

  • Une terre d’hospitalité et de stabilité politique: Dans une Afrique où l’accueil paisible de l’étranger tend à disparaitre, le Bénin reste une valeur sûre de cette tradition. Le béninois malgré sa relative précarité est d’un pacifisme déconcertant et n’hésite pas à dorloter l’étranger. Un peu trop même parfois. Transition politique sans grandes frictions, cohabitation harmonieuse de plusieurs religions, taux de criminalités largement en dessous de la moyenne, inexistence de conflits avec les pays voisins, vous avez dit havre de paix ?
  • Angélique Kidjo et Djimon Hounsou sont originaires du Bénin: la première, Angélique Kpasseloko Hinto Kidjo, née à Cotonou en 1960 est incontestablement l’une des plus grandes divas de la World music. Double lauréate des prestigieux Grammy Awards, plébiscitée régulièrement par Forbes Magazine, The Guardian ou le New York Times, elle a bercé plus d’une génération avec sa musique endiablée et envoutante. Le second, Djimon Hounsou, acteur à Hollywood depuis 25 ans, a crevé l’écran entre autres dans Amistad et Gladiator. Il est également du casting du septième volet de la saga Fast and Furious. Ça force le respect non ? Non ? Bah SI.
L'angélique Kidjo avec son 2ème grammy

L’angélique Kidjo avec son 2ème grammy

  • Le savoir-faire culinaire : Quand on a le plus grand marché d’Afrique de l’ouest, – Dantopka – on est un peu aussi obligé d’assurer côté cuisine. A l’image du peuple, la cuisine béninoise varie énormément et est très riche en couleur. Gageons qu’un plat de pâte de maïs accompagnée de légumes « Matindjan » fastueusement garnies de viande, de poissons, de fromages, de crevettes et de crabes (oui oui, tout ça dans le même plat) saura vous convaincre indubitablement. Et pour les fringales, le gari (semoule à base de farine de manioc émincée finement) national n’est jamais loin pour dépanner.

Sauce légumes « Matindjan »

  • Des infrastructures hôtelières pour les amoureux du grand luxe: pourquoi perdre une fortune en s’offrant des vacances aux Bahamas alors qu’on peut poser ses valises dans un pays huit fois plus grand ? À cause de la mer ? Cotonou et d’autres villes du Bénin comme Grand-Popo sont des stations balnéaires par excellence même si le standing n’est pas exactement le même. Les infrastructures hôtelières ? Des complexes hôteliers 3 étoiles, 4 étoiles et (aussi) 5 étoiles sortent de terre un peu partout au Bénin avec un service unanimement salué par tous les touristes en transit dans le pays.

Le Bénin, c’est aussi : Stéphane Sessegnon pour les footeux (bah quoi ?), une démocratie pluraliste à alternance depuis 1990, un arsenal juridique qui incite à l’allègement fiscal pour les investisseurs, un climat tropical limitant les grandes intempéries et générant des températures douces, une position géographique propice au commerce avec le voisin nigérian et ses 150 millions de consommateurs, un port compétitif desservant les territoires de l’hinterland, un débit internet acceptable (euh….) grâce à une fibre optique sous-marine, etc.

Bon voilà, on est bien d’accord que votre prochaine destination sera le Bénin hein ?

Publicités

9 réflexions sur “Cinq raisons de visiter le Bénin

  1. J’aime ton chauvinisme. il y a des gens qui aiment encore plus le Bénin que moi. Et puis, merci de t’être réveillé de ton long sommeil. Et surtout ne pas replonger. Tu as pris perpèt maintenant avec WordPress… ! (y)

    Aimé par 1 personne

    • Mort de rire. Je vois que ma condamnation est irrévocable. Je prends acte tout de même. On va déjà essayer de suivre le rythme d’une publication par mois. Que Dieu nous accompagne.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.